Bourses Asiatiques


Tokyo SE


Le Tokyo Stock Exchange aussi appelé par métonymie le Kabutocho du nom de la rue où il est situé, est la deuxième place boursière au monde derrière le NYSE. Cette société de type kabushiki kaisha (société par actions) possède une structure particulière qui fait qu’elle n’est elle-même pas cotée. Le TSE s’illustre par sa répartition unique en deux sections des quelques 2400 sociétés dont il assure la cotation :

  • La première partie comprend les sociétés aux plus fortes capitalisations
  • La seconde regroupe les sociétés entrées depuis peu et celles dont la capitalisation est plus faible.

Histoire de la Bourse de Tokyo

La naissance de la bourse de Tokyo est étroitement corrélée aux réformes entamées sous l’ère Meiji : En effet, le Kabutocho voit le jour le 15 mai 1878 en pleine réforme du système bancaire. Celle-ci entamée en 1871 par la création du Yen, une monnaie unique sensée faciliter les échanges commerciaux internationaux sera le point de départ de l’essor japonais. En 1943, la bourse de Tokyo joint une dizaine d’autres marchés boursiers sous le nom de « Marché boursier japonais » avant de reprendre son nom d’origine en 1949. Les années 80 sont marquées par un Yen fort et des dévaluations successives du Dollar ce qui conduit à des envolées historiques du cours du NIKKEI. Depuis 1999, les transactions du Kabutocho se font de manière complètement électronique ce qui permet à celui-ci de traiter un nombre beaucoup plus important d’opérations. En 2013, la bourse de Tokyo fusionne avec la bourse d’Osaka pour former le Japan Exchange Group

Le NIKKEI 225

Le NIKKEI est le principal indice utilisé sur le TSE. Il se calcule sur la base d’une moyenne arithmétique des valeurs des 225 sociétés qui le compose. Cet indice n’est cependant pas pondéré en fonction de la capitalisation de ces sociétés.

Actuellement, la moyenne des valeurs de cet indice se situe entre 15000 et 20000 points contre près de 40000 à la fin des années 80.


Shanghai SE


Principale bourse de Chine, la bourse de Shanghai (SSE – Shanghai Stock Exchange) s’illustre en étant la sixième bourse mondiale et la deuxième d’Asie. Située dans le district de Pudong, elle est l’un des symboles de l’ouverture chinoise.

Création de la bourse de Shanghai

Crée en 1891, la bourse de Shanghai est contrainte de fermer suite à la proclamation de la république Populaire de Chine en 1949. Rouverte en 1990 sous la supervision du conseil des affaires de l’Etat de la RPC (la « China Securities Regulatory Commission »), la bourse de Shanghai devance rapidement ses concurrentes nationales.

La SSE se décompose principalement en trois marchés :

  • Un marché de Bonds du Trésor,
  • Un marché « A » dédié principalement au marché intérieur (même si des investissements internationaux peuvent être effectués sous un certain nombre de conditions) où les cotations s’effectuent en Yuan Renminbi
  • Un marché « B » ouvert aux investissements internationaux où les cotations se font en dollar américain.

le SSE Composite Index

Indice principal de la bourse de Shanghai, le SSE est composé d’une proratisation des capitalisations de toutes les valeurs présentes sur les marchés actions (A et B). Principales valeurs utilisées les SSE 50 et SSE 180 respectivement basé sur 50 et 180 entreprises sont très volatiles et donc difficiles à prévoir. Avec une base de 1000 points en 1991, cet indice atteint son record historique en 2007 avec 6124 points avant de s’effondrer suite à la crise financière. Il tourne aujourd’hui autour de 2300 points.


Shenzhen SE


La bourse de Shenzhen ou SZSE rivalise avec la bourse d’Hong Kong afin de devenir la deuxième place boursière d’Asie.

Création de la Bourse de Shenzhen

La bourse de Shenzhen a été créée en 1990 dans les mêmes conditions que la bourse de Shanghai, elle est ainsi soumise à la même autorité de régulation. Les essais lancés par le gouvernement s’étant avérés positifs, la bourse de Shenzhen se voit autorisée à s’ouvrir aux capitaux nationaux et internationaux. En 200, suite à la signature avec 30 institutions bancaires internationales, la bourse de Shenzhen débute son expansion économique internationale. Lancée en 2004, l’ouverture aux PME est une réussite.