OPA

Une offre publique d’achat (OPA) est une opération financière de restructuration d’entreprise au cours de laquelle une entreprise décide de racheter l’ensemble des parts sociales, ou si vous préférez, l’ensemble du capital social d’une société cible. Cette opération peut être initiée par différentes personnes morales, notamment une société, un groupe financier ou un investisseur institutionnel.

 

  1. Caractéristiques

Ce qui caractérise une OPA, c’est :

  • L’existence de deux sociétés, l’une qui est « prédatrice » et l’autre qui est « cible ».
  • C’est obligatoirement, l’ensemble des parts sociales qui doivent être acquises.
  • Le paiement des parts sociales se fait exclusivement en numéraires. Si le paiement se faisait avec des titres, on parlerait d’OPE (Offre Publique d’Echange).
  1. Types d’OPA

On distingue deux types d’OPA : l’OPA amicale et l’OPA hostile.

  • Une OPA est amicale lorsque les deux entreprises se sont mises d’accord pour l’exécution de l’opération. C’est-à-dire que le conseil d’administration de la cible a autorisé l’opération.
  • Lorsque le conseil d’administration de la cible n’est pas d’accord avec l’opération, alors il s’agit d’une OPA hostile. Dans ce cadre, ce sont les actionnaires qui décident librement de vendre leurs parts.

Ce sont les OPA hostiles qui donnent lieu dans certains cas, à d’intéressantes batailles financières. Celles-ci se caractérisent souvent par des contre-OPA. On parle de contre-OPA, lorsque la cible obtient l’appui d’une autre entité qui effectue une surenchère à faire échouer la première OPA

 

  1. Déroulement de l’opération

Une OPA est une procédure règlementée. C’est-à-dire que son déroulement se place sous le contrôle et la surveillance de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Les principales étapes sont les suivantes :

  • Proposition d’un prix par la prédatrice. Celui-ci doit être identique pour toutes les parts et porter sur l’ensemble de celles-ci.
  • Contrôle de conformité de l’offre de déclaration par l’AMF, qui peut donner son autorisation ou non.
  • En cas d’accord, l’OPA est déclenchée et l’on attend les réponses des détenteurs de parts.
  • Si toutes les parts sont cédées dans les délais, l’OPA est conclue. Les délais maximum sont de 25 jours pour les OPA amicales, et de 35 jours pour les OPA hostiles.

 

  1. Avantages

Il existe des avantages autant pour la cible que pour la prédatrice :

  • Pour la cible, elle a l’assurance que toutes les parts seront cédées à un prix défini, qui est généralement supérieur au cours de la dernière cote. Les détenteurs sont donc protégés d’éventuelles baisses ultérieures.
  • Pour la prédatrice, une OPA lui permet de prendre un contrôle complet de la cible.

Toutefois, il existe des risques certains. Les OPA hostiles peuvent entrainer la perte de leurs entreprises par les véritables fondateurs.