Le PEA – Plan d’epargne en actions

Qu’est ce que le PEA ?

Le PEA ou Plan d’épargne en actions est un type de compte-titres qui a vu le jour en 1992. C’est un produit qui a été mis en place pour encourager les particuliers à investir en bourse. Il bénéficie de nombreux avantages notamment au plan fiscal. Il permet à son détenteur d‘investir directement sur les marchés financiers que ce soit en France ou dans les autres pays de l’union européenne.

A qui le PEA s’adresse

L’ouverture d’un plan d’épargne en actions est réservée aux personnes majeures qui ont leur domicile fiscal en France. Les résidents français en métropole et dans les départements d’outre-mer peuvent ouvrir ce type de compte mono-titulaire. Ce qui signifie qu’une personne ne peut avoir qu’un seul PEA.

Caractéristiques

Le plan d’épargne en actions existe sous deux formes. Il y a d’une part le PEA classique destinée aux particuliers et d’autre part le PEA PME-ETI qui permet le financement des ETI et des PME. Il est possible de cumuler ces deux formes de compte. Il peut être ouvert auprès d’un établissement bancaire. Dans ce cas, il prend la forme d’un compte-titres et d’un compte en espèces. L’ouverture peut également se faire auprès d’une compagnie d’assurances. Il s’agit alors d’un contrat de capitalisation en unités de compte. Un contrat doit être signé avec la société d’assurances ou la banque au moment de l’ouverture d’un PEA.

Fonctionnement & Fiscalité du PEA

Le détenteur d’un plan d’épargne en actions ne peut effectuer que des versements en numéraires. Depuis le 1er janvier 2014, le seuil des versements dans le cadre d’un PEA classique est de 150 000 euros. Ce plafond est de 75 000 euros pour un PEA PME-ETI. Une même personne peut cumuler un PEA PME-ETI et un PEA classique pour un montant limite de 225 000 euros. Le régime fiscal applicable à ce type de compte est fonction de la date des retraits réalisés par le titulaire. Ainsi par exemple, un retrait effectué avant 2 ans implique l’application d’un taux de 38% de taxation alors que ce taux est de 15,5% entre 5 et 8 ans. Il faut souligner toutefois quelle que soit la date des retraits, les revenus dans le cadre d’un PEA sont soumis aux prélèvements sociaux. La date d’ouverture correspondant au premier versement.

Avantages du PEA

Les avantages d’un plan d’épargne en actions pour son titulaire sont nombreux. C’est un compte qui est très attractif au niveau fiscal avec notamment un abattement de 65% après une période de détention de 8 ans et de 50% après 2 ans. En contrepartie des divers risques liés à ce type de produit, le détenteur peut profiter de la progression des cours boursiers.

Précautions éventuelles

L’obtention d’un PEA suppose un investissement sur les marchés boursiers. Il existe un risque réel sur le capital investi à cause de la volatilité des marchés. De plus, en cas de crises financières le risque de perte de son capital est élevé. C’est pour cette raison que l’épargnant doit prendre certaines précautions comme par exemple se donner du temps pour rechercher et suivre ses placements. En outre, il devra se former afin de maîtriser le fonctionnement des marchés boursiers. Ce qui lui permettra de et faire de bon choix.